TÉLÉCHARGER SLACKWARE LINUX GRATUITEMENT


0
Categories : Logiciels

Putain, ils sont trop forts chez Ubuntu, un vrai truc de malade… Bref, ils ont fait quoi, packagé le logiciel et fournit une configuration par défaut? Rien que le principe KISS demande un énorme investissement, qu’il n’est pas toujours facile de donner par faute de temps et de connaissances. À l’évidence la plus facile à dériver des 4 est la Fedora, puis la Slackware, puis la Debian, puis Ubuntu en dernier. La preuve avec ce billet du blog de la Emmaubuntüs… Côté musique? Genre ça fait 20 ans qu’il y a des problèmes et toi avec tes petits doigts tu maintiens des patches qui corrigent tout hors du trunk? Cela permet à votre ordinateur de basculer des programmes de cette région à la mémoire vive dans un sens ou dans l’autre, vous permettant donc d’utiliser plus de mémoire que votre ordinateur n’en a physiquement. Comme ça il ne reste plus qu’à paramétrer les cas particuliers.

Nom: slackware linux
Format: Fichier D’archive
Système d’exploitation: Windows, Mac, Android, iOS
Licence: Usage Personnel Seulement
Taille: 24.75 MBytes

Sérieusement, tu as vu la taille de la barre de titre des fenêtres sur ces captures d’écran? Pour finir, nous remercions LinuxQuestions. J’ignore s’il existe des systèmes qui s’auto-réparent pour de vrai, honnêtement. Il vient de me falloir à l’instant moins de deux minutes pour créer un paquet Slackware et l’installer. Donc je pense que cela ne sert à rien de perdre plus de temps, vos propos relèvent du pur troll. Ok, la sécurité ne t’intéresse pas.

Si vous êtes familier avec ce genre de choses, vous vous sentirez à l’aise. L’installation est très facile une fois que vous l’avez comprise, et elle fonctionne sur toutes les plateformes de type x Nous ne parlerons ici que de la méthode la plus courante – installation à partir d’un DVD. Ce répertoire contient les instructions et les fichiers nécessaires pour installer à partir d’une clé USB ou d’une carte réseau qui supporte le protocole PXE.

Ces fichiers sont la meilleure source de documentation disponible pour utiliser ces méthodes. Certains systèmes ont besoin de paramètres spéciaux pour le noyau pour pouvoir démarrer mais ce sont de très rares exceptions à la norme.

Se connecter

La grande majorité des utilisateurs n’auront qu’à appuyer sur Entrée pour permettre le démarrage du noyau Linux. Vous allez voir un flot important de textes défiler sur votre écran. Ne vous inquiétez pas: Vous liinux relire ces messages avec la commande dmesg 1 si cela vous intéresse.

Souvent ces messages sont très importants pour résoudre des problèmes matériels que vous pourriez rencontrer.

Sélectionnez simplement celui qui correspond à votre clavier et continuez. Contrairement à d’autres distributions Linux qui vous plongent directement dans un programme d’installation spécifique, l’installateur Slackware vous plonge dans slackwate distribution Linux limitée chargée dans la mémoire RAM de votre système.

Cette distribution limitée est ensuite utilisée pour exécuter tous les programmes d’installation manuellement, ou peut être utilisée en cas d’urgence pour réparer un système incapable de démarrer. Maintenant que vous êtes linuxx en tant que root il n’y a pas de mot de passe dans l’installateuril est temps de commencer la configuration de vos disques.

La plupart des utilisateurs n’auront slackwage besoin de ce type de configuration avancée et peuvent donc procéder directement au partitionnement. Les étapes suivantes montrent l’utilisation de l’utilitaire fdisk aux fins de partitionnement d’un disque dur. La table de partition présentée ci-dessous est purement slzckware. Il s’agit ici d’une table de partition très simple. Les étapes de partitionnement démontrées précédemment avec fdisk peuvent être également effectuées avec cfdisk en naviguant dans le menu de l’interface utilisateur avec les touches de tabulation et les flèches de navigation du clavier:.

Si vous n’avez jamais installé Slackware auparavant, vous pouvez avoir une vue d’ensemble basique du programme d’installation en lisant ce menu d’aide.

Mais si slafkware n’avez jamais utilisé un programme bâti sur cursescette aide vous paraitra utile. Avant d’aller plus loin, Slackware vous donne la possibilité de sélectionner un clavier différent.

Si vous utilisez un clavier US standard QWERTY vous pouvez sauter cette étape, mais si vous utilisez un autre clavier, vous pouvez sélectionner le bon type par ce biais. Linuux vous assure que la touche sur laquelle vous allez appuyer fera exactement ce que vous vous attendiez qu’elle fasse. Si vous avez créé une partition de swapcette étape vous permettra de l’activer avant de faire tourner des applications gourmandes en mémoire comme l’installation des paquetages.

  TÉLÉCHARGER RADEON CRIMSON GRATUIT

L’espace de swap est essentiellement de la mémoire virtuelle. Cela permet à linxu ordinateur de basculer des programmes de cette région à la mémoire vive skackware un sens ou dans l’autre, vous permettant donc d’utiliser plus de mémoire que votre ordinateur n’en a physiquement. Skackware prochaine étape consiste à sélectionner la partition root et toutes les autres partitions que nous voulons que Slackware utilise. Différents systèmes de fichiers vous sont proposé et il vous sera demander la partition doit être formatée ou non.

Si vous utilisez une nouvelle partition, il faut absolument la formater. Par contre, si vous avez une partition qui contient des donnéesne la formatez pas sinon vos données seraient perdues.

Cela leur permet d’installer de nouvelles versions de Slackware sans avoir à sauvegarder leurs données auparavant.

slackware linux

Ici vous allez indiquer au programme d’installation où trouver les paquets Slackware. Si vous avez installé les paquets sur une partition lnux vous avez déclarée à l’étape précédente, vous pouvez installer à partir de lniux partition ou d’un répertoire pré-monté Il faudra avoir monté au préalable cette partition avec mount 8.

Consultez le chapitre 11 pour plus de détails. Nous ne discuterons seulement de l’installation à partir du DVD, mais les autres méthodes sont similaires et aussi simples.

Une caractéristique unique de Slackware est sa manière de diviser les paquets en ensembles de disques. L’accès réseau aux serveurs FTP était par le passé uniquement disponible via des modems bauds d’une lenteur stupéfiante.

Slackware était par conséquent divisée en ensembles de disques pouvant tenir sur des disquettes. Cela facilitait énormément le téléchargement llinux les utilisateurs et leur permettaient d’installer uniquement les paquets qu’ils désiraient.

L’installateur Slackware offre encore aujourd’hui la possibilité de sélectionner les paquets à installer. Il linhx ainsi possible de ne pas installer les paquets jugés non nécessaires tels que X et KDE sur les serveurs headless sans écran ou Emacs. Nous arrivons finalement à l’étape principale l’installateur.

À ce stade, Slackware va vous demander quelle option utiliser pour la sélection des paquets. S’il s’agit de votre première installation de Slackware, l’option full est fortement recommandée. Même si ce n’est pas votre première installation de Slackware, l’option full demeure la méthode recommandée. Les options menu et expert permettent de choisir individuellement les paquets à installer et sont destinées aux utilisateurs aguerris ayant une bonne connaissance du système d’exploitation.

slackware linux

Ces options permettent aux utilisateurs experts d’installer un système minimal. Si vous ne savez pas ce que vous faites et parfois même si vous le savezvous êtes susceptible de laisser de côté des pièces cruciales du système et de vous retrouver avec un système non fonctionnel.

Cet option installe tous les paquets nécessaires, puis sollicite l’intervention de l’utilisateur pour chaque paquet supplémentaire. Le gros avantage ici est qu’une pause avant l’installation de chaque paquet, offrant ainsi une brève description du contenu de chaque paquet.

Pour un nouvel utilisateur, cette introduction au contenu de Slackware peut être instructive. Pour la plupart des utilisateurs, il s’agit d’un processus long et fastidieux. Les options custom et tagpath ne doivent être utilisées que par des utilisateurs experts Slackware. Ces options permettent de procéder à une installation personnalisée à partir de Tagfiles personnalisées. Les Tagfiles sont rarement utilisées et sortent de la portée de cet article.

Une fois tous les paquets installés, l’installation est arrivée pratiquement à terme. À ce stade, Slackware vous invite à procéder à diverses tâches de configuration de votre système d’exploitation. La plupart de ces tâches de configuration sont facultatives, mais il est en général nécessaire de configurer certaines options. En fonction des paquets que vous avez installés, les tâches de configuration qui vout seront proposées peuvent différer de celles indiquées ici, mais les plus importantes sont présentées ici.

La première chose que vous serez probablement invité à configurer est un disque de démarrage. Par le passé, il s’agissait généralement d’une disquette 1,44 Mo, mais le noyau Linux d’aujourd’hui est beaucoup trop grand pour tenir sur une seule disquette.

Slackware vous propose ainsi de créer une clé USB amorçable. Votre ordinateur doit bien sûr supporter le démarrage à partir d’une clé USB la plupart des ordinateurs modernes disposent de cette fonction.

Noter que le processus de création de la clé USB de démarrage détruira toute donnée initialement présente sur la clé.

  TÉLÉCHARGER TEXCITEZ VOTRE FEMME GRATUITEMENT

slackware linux

La configuration de LILO boot loader est une étape indispensable. LILO prend en charge l’amorçage du noyau Linux et la connexion à un initrd ou au système de fichiers racine. Slackware offre ici slackward options pour configurer LILO.

La méthode simple tente de configurer automatiquement LILO pour votre ordinateur, et fonctionne bien avec des systèmes très simples.

Slackware Linux : 25 ans déjà ? Comme le temps passe vite !

Si Slackware est le seul système d’exploitation sur votre ordinateur, cet option peut facilement installer et configurer LILO pour vous sans aucun souci.

Cet option va vous guider à travers chaque étape et vous proposer la configuration d’un dual-boot pour Windows et d’autres systèmes d’exploitation Linux.

Il vous permet également d’ajouter des paramètres de commande du noyau la plupart des utilisateurs n’auront pas en general besoin d’en spécifier. Cette étape simple vous permet de configurer et d’activer une souris en mode console pour une utilisation à l’extérieur des environnements graphiques. En activant une souris en mode console, vous serez en mesure de facilement copier et coller à partir de l’intérieur du terminal Slackware.

La plupart des utilisateurs trouveront leur bonheur avec l’une des trois premières options, mais beaucoup d’autres options sont offerts en prime, et les anciennes souris serie à deux boutons fonctionnent évidemment.

L’étape suivante de la finalisation de votre installation est la configuration du réseau. Si vous ne souhaitez pas configurer votre réseau à ce stade, vous pouvez passer outre.

Dans le cas ilnux, vous serez invité à fournir un nom d’hôte pour votre ordinateur.

Slackware linux – Le Weblog de Frederic Bezies

N’entrez pas de nom de domaine, le nom d’hôte suffit. Zlackware suivant vous invite à entrer un nom de domaine, comme par exemple example. Vous disposez de trois options lors de la configuration de votre adresse IP.

Vous pouvez attribuer une adresse IP statique, ou utiliser le protocole DHCP, slacware aussi configurer une connexion loopback. L’option la plus simple, et probablement la plus courante pour les ordinateurs portables ou les ordinateurs sur un réseau de base, est de laisser un serveur DHCP attribuer une adresse IP dynamique.

En pratique, cela se traduit souvent par l’attribution de la même adresse IP puisque dhcpcd et dhclient demandent tous les deux l’attribution de l’adresse IP précédemment assignée. Si l’adresse n’est pas disponible, une nouvelle adresse IP est attribuée, mais, sur les réseaux de petite taille, cela arrive très rarement.

L’écran final lors de la configuration d’une adresse IP statique zlackware un écran de confirmation, où vous êtes autorisé à accepter vos choix, les modifier, ou même relancer la configuration IP si vous décidiez d’utiliser DHCP. Votre configuration réseau est maintenant terminée.

L’écran suivant vous invite à configurer les services que vous souhaitez exécuter automatiquement au démarrage. Lisez les descriptions qui apparaissent à la fois à la droite du kinux du service ainsi que dans le bas de l’écran afin de décider si ce service doit être activé par défaut.

S,ackware mentionné dans la fenêtre de démarrage des services, vous ne devez activer que les services de démarrage que vous avez réellement l’intention d’utiliser.

Cela réduit non seulement le temps de démarrage de votre ordinateur, mais offre également un système plus sécurisé. Chaque ordinateur a besoin de garder une trace de l’heure actuelle, et avec autant de fuseaux horaires comment Slackware arrive-t-il savoir lequel utiliser?

Et bien, il faut spécifier lequel utiliser, et cette section vous montre comment procéder. Si l’horloge matérielle de votre ordinateur est réglée sur UTC Coordinated Universal Timevous devrez sélectionner cela.

La plupart des horloges ne sont pas réglées sur UTC de l’usine mais vous pouvez effectuer vous même ce réglage, Slackware y est indifférent. Il vous suffit ensuite de sélectionner votre slackward horaire dans la liste fournie.

Si vous avez installé la série de disques X, vous serez invité à sélectionner un gestionnaire de fenêtres par défaut ou environnement de bureau. Ne vous inquiétez pas si les options que vous voyez ci-dessous ne correspondent linud à ceux que Slackware vous propose.